Blog

Informez-vous sur notre actualité et nos recettes au naturel

Qu’est-ce que le concept alimentaire “Healthy”

Grosse tendance du moment, manger « healthy » ne s’improvise pas. Il s’agit d’un état d’esprit et un mode de vie à part entière. Cette façon de revoir l’alimentation a toujours été omniprésente chez les personnes soucieuses du manger bien. Cependant, avec les dégâts occasionnés par la société de consommation (surpoids, maladies, mal-être physique…), ce concept revient sur le devant de la scène.

Manger healthy, c’est faire la guerre aux produits transformés

 Pendant des décennies, la télévision a grandement influencé les comportements alimentaires. Les pouvoirs publics ont même dû intervenir. Les mentions du « manger moins sucré, moins salé, moins gras » pour votre santé en sont les émanations les plus courantes. Le healthy propose donc une façon de revisiter la cuisine et de revoir les comportements alimentaires. Ce mode de consommation raisonné vient mettre un point final aux dérives alimentaires en faisant la chasse aux produits industriels.

 Il implique une façon de sélectionner les ingrédients et de se remettre au fourneau. Pour les personnes actives, de nouveaux restaurants ou cantines populaires ont profité de l’occasion pour ouvrir dans les grandes villes. Les réseaux sociaux jouent également leur rôle en proposant fréquemment une multitude de recettes healthy.

 Ainsi, le healthy consiste à prendre soin de son organisme et de sa silhouette. Conforté par une activité sportive, il consiste à s’alimenter de produits nobles. Dans cette philosophie, la qualité prime sur la quantité. Et au final, c’est le critère nutritif qui emboîte le pas et finit par primer.

Les fruits et les légumes : le nouveau jardin d’Eden healthy

 La tendance healthy place au cœur de l’alimentation la nourriture du  potager. Ces adeptes sont aussi attentifs à la saisonnalité des produits. Car le facteur saisonnier détermine fortement les calories présentes dans les fruits et légumes.

 Exemple :

  • Un melon d’été contiendrait toute les vitamines et toute l’eau nécessaire pour hydrater le corps. Le même produit importé sera souvent moins mûre et plus sec.
  • Le brocoli ou le chou vert en hiver recouvre tous les nutriments nécessaires pour résister au froid.

Le healthy revoit donc au cœur des recettes tous les produits intéressants du point de vue gustatif et nutritionnel. Il combine ces critères en prenant en compte le facteur calorique. La finalité consiste à apporter le nécessaire au corps tout en mangeant sain et équilibré. C’est donc l’antithèse absolue de l’abus et du goinfrage.

Ainsi pour bien démarrer la journée, une tartine de pain au seigle avec de l’avocat et des tomates sera préférable à de la pâte à tartiner sucrée et des brioches industrielles. Cette alternative permettra au corps de résister jusqu’à midi et de consommer moins de nourriture.

L’intérêt consiste, dans cette opération, à écarter les sucres rapides, manger bon et équilibré et d’habituer le corps à consommer moins de nourriture.

Privilégier la viande au poisson : une décision assumée

 Ce choix fait partie intégrante du programme diététique « healthy ». Pourquoi ? Tout simplement parce que les protéines sont vitales pour le bon fonctionnement du corps. En efffet, le poisson fournit des acides aminés essentiels. Il contient également moins de lipides et d’acides gras saturés que la viande. L’apport en protéines est également un peu plus maigre. 

 Ce constat fait que les apports peuvent être assumés de manière cohérente tout en écartant un maximum les produits carnés de l’alimentation. Si bien que le poisson et les crustacés disposent aussi d’iode en quantité généreuse.

 Dans la manière de penser « healthy », la viande rouge ainsi que les œufs de consommation courante seront repensées d’une autre façon. Parce qu’au final, c’est toujours la réponse nutritive qui finit par primer.

  Effectivement, la viande rouge est nécessaire à l‘humain pour son apport en fer.

Mais en Europe, les gens ont tendance à manger de la viande rouge en trop grosse quantité. Une fois par semaine serait l’idéal. Le problème réside dans le fait que les techniques d’élevage ont changé. Les steacks ne sont plus les mêmes que dans les années 1960 au regard de la valeur nutritionnelle. Cela s’explique par la consommation exacerbée de soja et de maïs par les bovins. Quant aux poules, elles ne picorent plus les granulés d’avant.

Tous ces facteurs finissent par donner aux aliments des ressources pauvres en nutriments. De fait, la logique « healthy » privilégie donc le poisson ainsi que la viande blanche en second lieu qui est beaucoup plus maigre.

Une préférence pour les produits d’origine végétale

 Comme le laisse entendre l’anglicisme « healthy », ce mode d’alimentation se tourne vers ce qui est bon pour la santé. Comme vu précédemment, les produits de la terre font donc bonne figure. Ainsi, les produits trop gras ou dont la qualité s’est effondrée au fil des ans, sont automatiquement écartés. Cela se traduit par l’exclusion du lait de vache au profit du lait végétal (amande, noisette, avoine). Les produits oléagineux et les fruits secs font partie intégrante de la mode « healthy ». Ces encas source d’énergie immédiate permettent de booster le corps. Ils régulent l’alimentation et permettent de ne pas ressentir la faim entre les repas. 

 Il convient donc d’intégrer intelligemment les raisins secs, les noix ou les olives astucieusement tout au long de la journée.

 Le beurre et la crème fraîche considérés comme des matières trop grasses seront substituées.

L’huile d’olive, de noix ou d’argan feront largement l’affaire. Plus légère et bonne pour la santé, elles complèteront efficacement le programme « healthy ».

Pour conclure, La tendance « healthy » ne signifie pas privation ou frustration. Les idées de repas sont plus qu’enrichissantes.

Elles viennent revisiter la façon de cuisiner. C’est ce que l’on peut nommer dans un jargon familier « la bonne bouffe » du point de vue diététique.

Le concept healthy met en avant le côté calorique et nutritionnel tout en faisant usage d’aliments nobles et naturels.

Très apprécié des sportifs et des gens voulant garder la ligne, il reste le meilleur moyen de réguler son poids. Plus besoin de faire des régimes à outrance, la vague « healthy » est celle qui va redonner du sens à votre vie.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.