L’acide lactique : définition, causes et conséquences en 5 points

Lorsque vous manquez d’oxygène, votre corps va alors produire une substance dans certains tissus de votre organisme. On appelle cela l’acide lactique. Et il se produit plus fréquemment lors de la pratique d’une activité sportive. Vous pouvez passer un examen sanguin, afin de connaître son dosage, et déceler s’il le faut, une acidose lactique.

Qu’est-ce que c’est ?

C’est une substance qui se produit dans le corps, lors de la dégradation anaérobie du glucose. Et il est produit par les globules rouges, les cellules musculaires, les reins etc… C’est un processus chimique qui intervient quand il y a manque d’oxygène et que cela empêche la métabolisation du glucose.

Son lien avec le sport

Lorsque vous pratiquez du sport, votre corps produit de l’oxygène par des procédés aérobies. Mais cela reste insuffisant pour le corps, du coup, c’est pour combler ce manque qu’interviennent les procédés anaérobies. Et ce que produisent ces réactions chimiques, c’est de l’acide lactique.

Cet acide va ensuite se dirige dans le sang, et est éliminé du tissu musculaire au bout de 30 minutes après l’arrêt de l’activité sportive. Et là, d’autres tissus viennent l’utiliser comme énergie. C’est le cas pour les reins, le foie et aussi le cœur.

Quelle est la valeur normale de l’acide lactique dans le corps humain ?

On peut mesurer le dosage de cette substance contenu dans votre corps, en faisant un prélèvement sanguin. Dans certains cas plus spécifiques, l’examen s’inscrit dans le cadre d’un bilan plus complet. Cela comprend alors les gaz du sang afin de déterminer l’état d’oxygénation des tissus musculaires. 

Dans ce cas, la ponction est généralement réalisée vers l’artère. Quant aux résultats, ils vont en fait dépendre du mode de prélèvement effectué. 

  • Ceci dit, le taux normal chez un adulte est :
  • Entre 50 et 180 mg/L pour un sang veineux ;
  • Et entre 30 et 110 mg/L pour un sang artériel.

Que signifie un taux trop élevé d’acide lactique ?

Il peut arriver que vos taux d’acide lactique soient trop élevés. Ou à l’inverse, trop faibles. Le fait que vous ayez un taux trop bas n’est pas un état alertant. Mais si jamais vous avez un taux trop élevé, alors il s’agit d’une oxygénation insuffisante des tissus musculaires. En médecine, on appelle ce phénomène « hypoxie ». Et forcément, ce phénomène a des causes, qui peuvent être multiples comme :

  • Le diabète ;
  • Une carence en vitamine B1 ;
  • L’hépatite ;
  • L’anémie massive ;
  • Le syndrome de Reye ;
  • L’infarctus du myocarde,
  • L’intoxication à l’oxyde de carbone ;
  • L’insuffisance rénale ;
  • L’insuffisance respiratoire ;

Et d’autres encore.

Que faire dans ce cas ?

Etant donné qu’un taux trop élevé d’acide lactique dans le corps est dangereux, des traitements médicaux seront donc proposés au patient. Et la première chose à vérifier est de trouver la maladie ayant causé ce phénomène.

Pour cela, le médecin devra d’abord poursuivre ses investigations en suivant les symptômes que présente le patient. Et dès que la maladie sera détectée, il faudra prescrire un traitement adapté. Il permettra ainsi de régler ce souci de taux trop élevé d’acide dans votre corps !

accumsan mattis neque. venenatis facilisis dapibus felis fringilla consequat. leo Lorem