Blog

Informez-vous sur notre actualité et nos recettes au naturel

À la découverte du Guarana

Fruit originaire de l’Amazonie brésilienne, le guarana bio est connu depuis plus de trois siècles des européens ayant colonisé cette région du monde. Médiatisé jadis pour ses innombrables bienfaits, les scientifiques, diététiciens et nutritionnistes semblent lui portaient beaucoup d’intérêts.

Le guarana : un fruit 100% amazonien

Fruit obtenu à partir de l’arbuste du même nom, le Guarana est consommé depuis plus de deux mille an avant notre ère. Ce sont les  amérindiens qui connaissent ses secrets. En effet, la tribu Satéré Mawé appartenant au groupe macro-ethnique Tupi Guarani (2e groupe ethnique de l’Amérique du sud après les Quechuas) l’exploite depuis fort longtemps.

A la base, le Guarana est une écorce rouge dans laquelle fleurie des graines. Ces dernières ressemblent à un oeil noir et blanc. Ce sont elles qui sont au coeur de notre potion magique. 

Généralement, les graines du guarana finissent torréfiés dans des fours en argile. Puis réduites en poudre au mortier. Par la suite, elles sont façonnées en tiges et observent un temps de séchage de plus d’un mois.

Cette solution terreuse au goût extrêmement amer est belle et bien bénéfique pour la santé. Cependant, sa saveur acre en très désagréable.

Le Guarana Antartica : The boisson populaire en Amérique du Sud

Bien que le goût décrit soit mauvais, le Guarana est connu de tous en Amérique du Sud. Sous sa forme traditionnelle, il est très répandu en Bolivie et au Paraguay.

Connu pour ses effets stimulants, les extraits de Guarana font partie intégrante de la recette d’une boisson gazeuse. Celle ci se nomme le Guarana Antartica. Si l’appellation Antartica rappelle la fraîcheur que procure la boisson sous un soleil tropical de plomb et une humidité extrême. Le guarana mélangé à la pomme et l‘acérola (autre plante de la région) relève le goût de la boisson en lui donnant une saveur exquise.

Très peu connu en France, il est possible de se procurer des bouteilles d’un litre et demi dans les supérettes portugaises ou les boutiques tropicales.

Un coupe faim remarquable pour une cure minceur au naturel

Le guarana contient de la caféine en proportion considérable. Cette caféine nommée « guaranine » en référence au fruit. Elle est l’élément au monde contenant la plus grande concentration de cette substance excitante. Néanmoins, les effets sont différents puisque le guarana n’agit pas de la même manière sur le système nerveux.

Pour la petite anecdote, les amérindiens ont pour habitude de consommer le Guarana dans un contexte bien particulier. La forêt vierge étant leur endroit de prédilection pour se nourrir, les contraintes peuvent parfois être de taille. Confrontés par l’alternance des sècheresses à répétition puis à la saison des pluies sous un climat équatorial, les réserves en nourriture peuvent durablement s ‘amincir. La consommation de la petite graine permet donc de lutter contre la faim efficacement tout en espaçant les prises de nourriture.

C’est donc la sagesse résultant de cette petite histoire qui risque d’en intéressé plus d’un.

En effet, le guarana permet de freiner l’appétit tout en continuant à s’alimenter raisonnablement. Pour les personnes en surcharge pondérale ou préoccupées par leur masse graisseuse, le guarana agit efficacement.

La forte concentration en caféine réduit considérablement la graisse et par conséquent fait fondre la ceinture et les hanches. Cette action minceur est d’ailleurs observables chez les populations locales amazoniennes. A en croire certaines études canadiennes menées en 2005, les personnes consommant le guarana bio auraient un tour de taille en moins que ceux qui n’en prennent pas.

Un énergisant extra ordinaire

En plus des effets désirables contre les kilos en trop, le guarana assure forme physique, concentration et augmentation de la mémoire. Toutes les vitamines, les  minéraux et les acides aminés contenus dans la graine en font le compagnon idéal pour assurer les journées bien remplies. Ayant pratiquement les mêmes propriétés qu’une plante poussant également en Amazonie (le maté), ces remèdes traditionnels sont toujours d’actualité. Ils sont consommés quotidiennement par toute une partie de la population du bassin amazonien. 

Cet antifatigue efficace est très utilisé par les travailleurs faisant des tâches pénibles ou nécessitant un effort physique continu. Que ce soit les mineurs, les chercheurs d’or ou tout autre métier difficile exercé dans cette sous région du globe, le guarana reste la solution idéale pour affronter la rudesse de la vie.

Ce booster d’énergie hors pair fait aussi parler de lui à l’école. A ce titre, les parents soucieux de la réussite scolaire de leurs enfants, leur donnent fréquemment une dose de guarana bio lors des périodes d’examen.

Bien que le guarana montre ses effets positifs dans bon nombre de cas de figure, il reste tout de même contre indiqué dans certaines situations particulières.

Dans quel cas précis le guarana est-il proscrit ?

Si vous avez pris soin de lire cet article, c’est certainement que la naturopathie vous enchante. Cependant, le soin par les plantes nécessite d’amples connaissances. Notamment en ce qui concerne l’état de santé du consommateur.

Dans cette mesure, certaines personnes ne peuvent consommer le guarana. Très fort en caféine, il est d’usage de le consommer le matin.

Par conséquent, les personnes atteintes d’insuffisance cardiaque, de pression artérielle, d’insuffisance rénale ou de troubles du sommeil doivent éviter d’en prendre.

Si à ce jour, les femmes enceintes ou donnant le sein ne sont pas répertoriées dans ce cas précis. Le médecin reste quand même le meilleur conseiller dans ce domaine.

Vendu en gélule en pharmacie et parapharmacie ou boutique spécialisée dans le domaine, le guarana se consomme à petite échelle. Veillez donc à respecter les doses prescrites. En effet, le non respect des doses provoque anxiété, trouble gastrique et nervosité. Ce cocktail d’effets nauséabonds est dû à une surconsommation de caféine que le corps supporte mal.

Enfin, bien moins visible à l’échelle internationale, le guarana s’incorpore dans l’artisanat guarani. Les boules colorées sont incorporées dans la confection de bijoux, bracelets et boucles d’oreille.

En guise de conclusion, il n’est plus à démontré que la pharmacopée du poumon vert de la Terre regorge d’ingrédients naturels extra-ordinaires. Si les tribus de la région connaissent énormément de remèdes tels que le guarana bio, des plantes et des fleurs inconnues sont répertoriées chaque année.


Un commentaire

Laissez un commentaire

  1. Pingback: Les bienfaits des Baies de Goji -

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.